Nord
  • | Crée le 10.02.2018 à 04h25 | Mis à jour le 10.02.2018 à 04h25
    Imprimer
    Le personnel de direction, administratif et de cuisine a fait sa rentrée le jeudi 1er février. Photo I.C.
    Ouégoa. Quatre-vingt-treize pensionnaires sont attendus à l’internat provincial le dimanche 18 février. Il manque encore du personnel d’encadrement.

    «La rentrée à l’internat provincial de Ouégoa s’annonce plutôt difficile. Je ne sais pas en effet de combien d’adjoints ou de surveillants d’éducation je vais pouvoir disposer. Sur les huit dont l’établissement a besoin, je n’ai actuellement que trois titulaires qui feront leur rentrée », prévient Alex Goapana, directeur de l’internat provincial depuis 2016. « A l’heure actuelle, je ne sais pas ce qui va en être des cinq autres qui devraient compléter l’équipe. L’année 2017 s’est déroulée, d’une manière générale, de façon satisfaisante. J’espère qu’il en sera de même cette année. »

    Actuellement, quatre-vingt-treize collégiens internes, dont cinquante-quatre filles, devraient faire leur rentrée dès le dimanche 18 février, à partir de 16 heures. Ils devront être accompagnés de leurs parents. Ces effectifs, qui ne sont pas figés, sont en légère hausse au regard de ceux de l’année 2017. Ces élèves sont originaires des communes de Ouégoa et de Pouébo. Ils devraient être pris en charge par huit adjoints ou surveillants d’éducation répartis par moitié entre les filles et les garçons.


    Mutualisation des moyens

    Ce personnel d’encadrement devrait faire sa rentrée le lundi 12 février. Il devrait comme durant l’année 2017 travailler en relation avec les professeurs du collège pour le suivi des élèves.

    « Aujourd’hui, une nouvelle politique provinciale est mise en place, consistant à mutualiser les moyens entre les collèges et leurs internats. Ainsi, l’infirmière assurera ses fonctions à la fois au collège et à l’internat. Trois professeurs du collège proposeront leurs services durant trois heures d’étude effectives auprès des élèves, à raison d’une heure par professeur et par jour », renseigne Alex Goapana.

    Outre son rôle de suivi de l’état de santé et du suivi médical des élèves, l’infirmière assurera également des actions de prévention dans le domaine de la sexualité, de la santé, de l’hygiène…

    Le directeur est assisté dans ses fonctions administratives par une gestionnaire, Sonia Schooan, responsable de la gestion des stocks, de l’approvisionnement en alimentation, de l’entretien et de la gestion des bâtiments. Elle travaille également avec le chef de cuisine pour élaborer les menus. Alex Goapana est aussi assisté d’une secrétaire régisseuse, s’occupant notamment des tâches administratives et du contrôle de la fréquentation effective des collégiens prenant leurs repas au réfectoire.

    Ce personnel de direction, administratif et de cuisine a fait sa rentrée le jeudi 1er février. Cinq agents - deux en salle de réfectoire et trois en cuisine - sont affectés à la restauration des quatre-vingt-treize pensionnaires et d’une trentaine de demi-pensionnaires du collège.

    Ce service de restauration préparera également les repas pour environ cent soixante élèves demi-pensionnaires de l’école primaire du village. Les parents dont les enfants demi-pensionnaires ne sont pas encore inscrits à la cantine peuvent encore le faire auprès du secrétariat de l’internat, du lundi au vendredi de 8 heures à 16 heures.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS