Nord
  • | Crée le 22.08.2018 à 04h25 | Mis à jour le 22.08.2018 à 09h10
    Imprimer

    L’adjudant-chef Jean-Yves Feunteun, commandant la gendarmerie de Ouégoa, a inauguré, jeudi dernier, une stèle au sein de la brigade en hommage au brigadier de gendarmerie Chaudouet et aux gendarmes morts en service commandé.

    Cette cérémonie a été officiée en présence de Sylvain Jouault, commandant de la compagnie de gendarmerie de Koné, de son adjoint, le capitaine Laurent Cosmao, des gendarmes de Ouégoa, du major Gérard Labit, commandant la brigade de Pouébo, de retraités de la gendarmerie, de Bernard Gaudel, président de l’Union nationale des personnels et retraités de la gendarmerie nationale et de Serge Montesano, leur porte-drapeau. « Le 14 août 1902, se présente à la caserne de gendarmerie de Ouégoa le libéré Ferhat Ben Sadi pour dénoncer un meurtre. Le brigadier Chaudouet s’avance pour lui demander des explications lorsqu’il est frappé d’un violent coup de couteau qui provoquera son décès, quarante-huit heures après », a rappelé en substance l’adjudant-chef Feunteun, lors de la cérémonie. Photo I.C.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS