Nord
  • Karine Maurel | Crée le 22.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 22.03.2019 à 09h31
    Imprimer
    Il est prévu à terme que le surplus de production soit réinjecté dans le réseau d’Enercal. Photo K.M.
    POUEMBOUT. La cantine scolaire de l’école Léonie-Avril vient d’être équipée de panneaux solaires, la rendant ainsi autonome en électricité.

    La transition énergétique se met en place sur tout le territoire et la commune y participe aussi. En effet, l’école Léonie-Avril vient de percevoir l’équipement de sa cantine scolaire avec des panneaux photovoltaïques.

    « Ce projet du programme 2018 a été mis en place pour permettre de produire l’électricité nécessaire à la cantine, explique Carmen Gille, secrétaire générale de la mairie de Pouembout, et nous avons entamé la procédure pour un agrément au niveau des services du gouvernement afin de pouvoir revendre, par la suite, le surplus de production et le réinjecter dans le réseau d’Enercal. » En effet, le projet a été validé par le service du gouvernement, il est actuellement en phase de procédure administrative. De ce fait, une démarche a aussi été mise en place auprès d’Enercal. « L’investissement de ce projet est de l’ordre de 4 600 000 francs, complète la secrétaire générale, financé à hauteur de 60 % par le FIPE NC (fonds intercommunal de péréquation et équipement de la Nouvelle-Calédonie) et de 40 % sur fonds propres de la commune. » Ce projet est le tout premier de la transition énergétique financée par le FIPE. La commune envisage maintenant de poursuivre sur cette lancée et vient de lancer des études, avec la SECAL, afin d’équiper, de la même manière, le futur groupe scolaire de Wep Pe dont les travaux devraient démarrer sous peu puisque les terrassements sont d’ores et déjà terminés.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS