Nord
  • Céline Houillon / lnc.vkp@glnc.nc | Crée le 17.10.2017 à 04h25 | Mis à jour le 17.10.2017 à 08h10
    Imprimer
    Les activités nautiques à Gatope, guidées par Max Kastavi (sur le jet-ski) ont eu du succès samedi. Visites de station d’élevage ou de l’écomusée étaient aussi programmées. Photo C.H
    Voh. Malgré une fréquentation timide samedi, le deuxième Week-end découverte de l’année a permis de réveiller des coins endormis de la nature, à Gatope et à Témala.

    Gilet de sauvetage et tee-shirt sur le dos, deux jeunes frères écoutent patiemment les explications de Max Kastavi, guide de randonnée nautique, samedi matin, sur la plage de Gatope. Il est assis sur son jet-ski. Une bouée tractée est attachée à l’arrière de l’appareil. « Nous allons faire une boucle en partant vers là-bas, indique-t-il en pointant le nord, pour revenir par là. Ceux qui voudront faire des photos, ce sera le moment. Les garçons, si l’un de vous tombe à l’eau, vous criez. » Un premier passage ne fait pas trop de vagues. Un deuxième en fait nettement plus : il faut s’accrocher ! Difficile de rester au sec.

     

    Paddle, kayak, plongée bouteille

    Samedi, à l’occasion de la première journée du Week-end découverte organisé par l’association Patrimoine et histoire de Voh (PHV), Max Kastavi « inaugurait » le local municipal, où est hébergée la société Koniambo Evasion, à la plage de Gatope. Celui-ci était déjà à cet endroit lorsque le guide a racheté la société, en 2015, mais il était resté en sommeil depuis cette date. « Je viens de signer une convention de gestion avec la mairie », explique le guide.

    Il proposait jusqu’alors des randonnées en jet-ski. L’objet de la convention est de développer également les activités de stand up paddle, de kayak, de planche à voile, de bouée tractée, le PMT (palmes masque tuba) et la plongée en bouteille. « Je collabore avec le moniteur du Kuendu Dive Safari à Touho », précise Max Kastavi. Un travail vers les scolaires de la commune est également envisagé.

     

    Randonnée botanique

    A quelques kilomètres, un habitant de Voh, cette fois, lançait également une nouvelle activité, samedi, réveillant un autre coin de nature de la commune.

    Glenn Bernanos, appareil photo en permanence autour du cou, a créé un sentier botanique sur sa propriété de Témala. Six mois de travail ont été nécessaires pour tracer, nettoyer le parcours, long de 2,5 kilomètres environ, et répertorier pas moins de quarante-huit espèces de plantes endémiques ou autochtones à l’aide d’un botaniste…

    L’une d’elles dresse un pont avec Gatope en même temps que de faire la fierté du propriétaire : Terminalia gatopensis, du nom de la tribu où l’arbre a été découvert. « Ce sont les deux seuls spécimens connus sur la commune », explique celui qui est par ailleurs bénévole au sein de l’association PHV et de l’écomusée du café.

     

    Contacts : Koniambo Evasion, Tél. 99 46 57, k.evasion@lagoon.ncRando Glenn, Tél. 75 53 03.

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS