Nord
  • Textes et photos de notre correspondante K.P. | Crée le 30.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 30.04.2019 à 08h00
    Imprimer
    Le rendez-vous était fixé à 8 heures, pour deux heures « de partages, de chants, de conte et de mise en scène théâtrale, pour que le conte soit bien compris par les enfants », explique Désiré Menrempon, président de l’association Tâgadé. En seconde partie, les enfants ont écouté le conte, L’ogre Kaouégoa, qui a été chuchoté, mimé, répété à voix basse, entrecoupé de chants et de danses.
    VOH. A l’occasion de la Semaine du livre, la médiathèque a organisé, avec les scolaires de la zone, deux journées de contes et d’ateliers, la semaine dernière. Les enfants ont été reçus par l’association Tâgadé, conteurs du Nord. Vendredi matin, c’était au tour des CE2 de l’école de Tiéta et des enfants en IEF (Instruction en famille) de la zone VKP.

    La matinée a débuté par une berceuse dont le titre est Niâbi mâ go pùù (Chantez pour que je m’endorme). Après la traduction en français de ce chant de Kaala-Gomen, les enfants ont appris les paroles, puis ont repris en chœur la berceuse.


    La matinée s’est achevée par la mise en scène du conte par les enfants. Désiré Menrempon souhaite que ces derniers, qui ne parlent presque plus leur langue maternelle, s’approprient cette culture, l’intègrent et ne l’oublient surtout pas.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS