Nouvelle Calédonie
  • Photos et texte : Sophie Mendès | Crée le 26.02.2019 à 04h25 | Mis à jour le 26.02.2019 à 06h54
    Imprimer
    Les six Maréens de la délégation loyaltienne, réunis autour du président de comité de foire Nengone, Pa Cawi (à gauche), ont pu présenter leurs très grandes ignames, leurs fruits et légumes cultivés traditionnellement et leurs savoir-faire en matière de tressage.
    AGRICULTURE. C’est la première fois que le Caillou, dans toute sa diversité, est présent au Salon de l’agriculture, porte de Versailles, à Paris, avec un stand entièrement financé par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, pour un montant de 4,6 millions. Du samedi 23 février au dimanche 3 mars, le pavillon 5.1 accueille une trentaine de Calédoniens qui diffusent et valorisent la richesse de la production du Caillou et, nouveauté 2019, des îles Loyauté. Produits frais, transformés et artisanat sont au programme d’un stand qui dénote et séduit par son métissage et les nombreuses démonstrations de la culture et des traditions kanak.

    Chants, danses, dégustations culinaires, démonstrations de tressage et de sculpture par Jacques Ozika, de Lifou, ont apporté au stand le côté culturel souhaité par les organisateurs de cette édition métissée et colorée.


    Parmi les quatorze productions calédoniennes représentées par l’association NCT&I, les confitures, les sirops, les infusions et autres produits de beauté à base d’hibiscus Sabdariffa proposés par Sylvie Colliez (au centre), qui, elle, fait le déplacement pour la deuxième année consécutive, plaisent au public pour leur note acidulée et originale.


    Vincent Melani, du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, et Alban Goullet-Allard (NCT&I), sont les chefs d’orchestre de la présence calédonienne au Salon international de l’agriculture à Paris. Leur ambition : accompagner les entreprises calédoniennes dans leur conquête des marchés à l’export, en France et dans le monde.


    Majoritairement originaire de Lifou, la délégation loyaltienne menée par Pierre Olès Ukajo (à gauche) a tenu à saluer le maire et les élus de Lifou pour leur contribution à la réalisation de ce déplacement, avec une aide financière de plus d’1,5 million.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS