Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 17.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 17.05.2019 à 08h04
    Imprimer

    L’Institut d’archéologie de la Nouvelle-Calédonie et du Pacifique (IANCP) change de directeur. Référence calédonienne de la discipline, Christophe Sand a finalement été remercié après dix années de bons et loyaux services à la tête de l’institution, soit depuis sa création officielle, fin 2009. Le fonctionnaire calédonien se montre cependant « dubitatif » sur les choix du conseil d’administration, et ne cache pas son incompréhension. « Je n’ai eu aucune explication, ni convocation », confie le directeur sortant.

    Du côté de l’exécutif, une source proche du dossier indique simplement que la mise à disposition gracieuse du fonctionnaire par la Nouvelle-Calédonie au syndicat mixte est arrivée à échéance le 1er mai, et qu’elle n’a pas été renouvelée en raison de « désaccords entre le conseil d’administration et le directeur sur un ensemble de faits et de circonstances ».

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS