Nouvelle Calédonie
  • E.C. | Crée le 19.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 19.03.2019 à 07h18
    Imprimer
    Pour pouvoir chasser sur les domaines environnants et avoir le droit de traverser le parc pour y avoir accès, il faudra adresser une demande d’inscription à l’Accaf. Photo SMGF

    ENVIRONNEMENT. L’année dernière déjà, le syndicat mixte des Grandes Fougères (SMGF) avait préparé le terrain, annonçant une baisse des quotas.

    Ainsi de quinze chasseurs par jour de chasse (les samedis et les dimanches du mois d’avril seulement), le SMGF avait limité les autorisations (*) à huit chasseurs en 2018.

    Pour cette nouvelle saison, le syndicat a décidé d’interdire totalement la chasse au notou dans l’enceinte du parc.

    Une décision motivée essentiellement par le fait que « le notou reste une espèce endémique globalement en danger classée quasi menacée » par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), et « que le parc est une aire protégée au titre du Code de l’environnement de la province Sud » justifie le SMGF.

    Ce qui n’empêche pas de chasser sur les domaines environnants, sous réserve d’une autorisation spéciale, ces terrains étant accessibles via le parc.

    Les demandes d’inscription pour obtenir le droit d’y circuler en véhicule - sur la piste du pic Orezzoli notamment - devront être adressées à l’association communale de chasse agréée de Farino (Accaf) sur son site accaf@outlook.fr ou au 890489. Elles pourront être délivrées sur inscription dans la limite de quinze chasseurs et dix véhicules par jour de chasse.

    * Les autorisations étaient délivrées sur demande écrite nominative auprès du SMGF.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS