Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 21.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 21.03.2019 à 04h25
    Imprimer

    Dans un communiqué transmis hier soir, la province Nord précise que « les échantillons recueillis par les gardes nature ont été analysés par le laboratoire de la Dimenc le 19 mars dans l'après-midi. » Les résultats confirment que le dépôt échantillonné est composé de fins débris végétaux, « très probablement charriés par la rivière de Témala. » La province précise que d'après des témoignages locaux, ce phénomène semble se produire épisodiquement à cet endroit. La conclusion des pouvoirs publics est donc que « nous sommes face à un épisode de charriage de débris végétaux. Bien que possiblement exceptionnel, ce phénomène reste naturel et sans danger pour la santé comme pour l'environnement. »

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS