Nouvelle Calédonie
  • E.C. | Crée le 16.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 16.05.2019 à 07h55
    Imprimer
    Pour ne pas ralentir l’arrivée de nouveaux projets, le gouvernement a autorisé l’injection supplémentaire de 70 mégawatts dans le réseau. Photo LNC

    ÉNERGIE. Portée par la baisse continue des prix de la filière photovoltaïque, la transition énergétique poursuit sur sa lancée.

    « Afin de ne pas freiner le développement de la filière, » et ne pas empêcher les entreprises de déposer de nouveaux projets, le gouvernement a annoncé une seconde révision des objectifs de production électrique pour la période 2016-2030.

    L’exécutif autorise l’injection supplémentaire de 70 mégawatts dans le réseau à l’horizon 2020 : 40 pour le solaire, 30 pour l’éolien. L’arrêté ouvre ainsi la porte au nouveau projet de centrale solaire d’une puissance de 30 mégawatts (soit plus de deux fois celle d’Helio Boulouparis de 12 mégawatts) dont le raccordement au poste Enercal de Népoui permettrait enfin de fermer la centrale au fioul lourd Jacques-Iekawé.

    Une économie annuelle de 240 millions

    « Avec toutes les centrales solaires du pays, il n’y a plus de raison de garder la centrale au fioul, le but c’est de la fermer, quoi qu’il arrive, indique Nicolas Metzdorf, porte-parole du gouvernement. On veut faire de Népoui, un modèle de transition énergétique. » Les 10 mégawatts restant pour la partie solaire seront répartis sur d’autres fermes solaires situées sur terres coutumières. Ces nouveaux objectifs devraient, d’ici 2021, permettre aux énergies renouvelables de couvrir 66 à 79 % de la consommation publique. A ce rythme, le gouvernement estime que, dans deux ans, la Calédonie fera une « économie annuelle moyenne de 240 millions de francs et de 84 000 tonnes de C02 par rapport à l’approvisionnement en énergies fossiles ». L’objectif de parvenir à 100 % de la distribution électrique publique (hors usines) en provenance d’énergies renouvelables pourrait être atteint dès 2025, au lieu de 2030, assure le gouvernement.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS