Nouvelle Calédonie
  • Philippe Frédière / philippe.frediere@lnc.nc | Crée le 30.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 01.04.2019 à 16h03
    Imprimer
    Les nouvelles cartes électorales spéciales devraient arriver juste avant le scrutin. Photo Th. Perron
    Elections. Les listes provisoires des élections provinciales comptent 169 617 électeurs. Après la période de recours en justice, les listes définitives seront arrêtées le 26 avril.

    Les listes électorales spéciales en vue des élections provinciales du 12 mai sont affichées dans les mairies depuis hier matin. Elles le seront pendant toute la semaine prochaine afin de permettre aux personnes concernées de vérifier si elles sont bien inscrites et, en cas de problème, d’exercer un recours en justice. Ce n’est que le vendredi 26 avril que les listes définitives seront arrêtées.

    Pour l’heure, le nombre d’inscrits s’élève à 169 617 dans les trois provinces. C’est un nombre sensiblement inférieur à celui de la liste spéciale du référendum qui était de 174 995 personnes en novembre 2018. La différence s’explique en partie par le fait qu’il n’y a pas eu de procédure exceptionnelle d’inscription d’office pour les scrutins provinciaux. Mais en 2014, les inscrits aux provinciales n’étaient que 152 457, les listes ont donc augmenté d’un peu plus de 17 000 personnes en cinq ans.

     

    La barre des 5 %

    Selon le décompte provisoire du haussariat, ils sont 108 330 en province Sud alors qu’ils étaient 96 347 lors du précédent scrutin, le 11 mai 2014, soit une augmentation de 12,6 %. Ils sont 40 087 inscrits en province Nord, au lieu de 35 697 en 2014, en augmentation de 11,85 %. Progression beaucoup plus modeste en province des îles Loyauté où l’on trouve 21 200 inscrits provisoires alors qu’ils étaient 20 413 en 2014.

    Ces chiffres seront utiles aux différentes listes en concurrence. La règle veut en effet que pour participer à l’attribution des sièges dans les provinces, et donc au Congrès, une liste doit réaliser un score équivalent à au moins 5 % des inscrits, quel que soit le nombre réel de votants. Sinon, elle est éliminée. Cette barre signifie qu’une liste doit obtenir au moins 5 417 voix en province Sud, 2 005 voix en province Nord et 1 060 voix en province des îles.

    La province Sud comprend quarante élus et en envoie trente-deux au Congrès. La province Nord comprend vingt-deux membres dont quinze vont également siéger au Congrès.

    La province des Loyauté compte quatorze membres, dont sept vont également au Congrès.

     

    Les recours jusqu'au 8 avril

    Les recours en justice peuvent être exercés devant le tribunal de première instance de Nouméa, ou devant les sections détachées de Lifou et de Koné, jusqu’au lundi 8 avril inclus.

    Les jeunes qui auront 18 ans au plus tard le 11 mai peuvent également exercer un recours, mais doivent être accompagnés par une personne exerçant l’autorité parentale.

    Il faut se munir d’une pièce d’identité, d’une attestation de la mairie confirmant la non-inscription, rédiger une demande d’inscription sur papier libre, et fournir les éléments qui permettront au juge de considérer que l’inscription est justifiée.

     

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS