Sports
  • MRB | Crée le 27.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 27.05.2019 à 09h47
    Imprimer
    Erwan Cassier a effectué un jet à 43,85 m samedi au stade Numa-Daly. Photo CT et FL
    ATHLÉTISME. Il n’avait pas pu prendre part au concours de lancer de marteau la semaine dernière, mais Erwan Cassier s’est rattrapé en s’offrant un nouveau titre de champion de Calédonie au disque samedi au stade Numa-Daly.

    Il est arrivé en toute décontraction, a effectué ses six lancers, aidé à ranger le matériel et il est reparti comme il était venu. Un retour de vacances tranquille pour Erwan Cassier qui participait lors des championnats de Calédonie uniquement au lancer de disque. « Pour le lancer de marteau (sa spécialité, NDLR), je ne pouvais pas être présent, explique le Mondorien, licencié au Club olympique Champagne Argonne athlétisme, le club de sa mère. En fait j’étais dans l’avion. »

    Sous un soleil de plomb, il aura atteint un maximum de 43,85 m avec quatre tirs validés sur six. Il devance Jean-Paul Vehikité (36,42 m) et Christmas Maluia (32,60 m).

    Takosi championne

    Petelo Toto n’était lui pas présent samedi. « Je suis revenu en Calédonie il y a seulement deux jours, explique Cassier après la compétition. Donc je ne me sens pas trop mal. C’était l’objectif : prendre un peu de repos avant la dernière ligne droite avant les Jeux du Pacifique. Au disque, mes lancers ne sont pas extraordinaires, mais je me focalise surtout sur le marteau pour les Jeux. »

    Avec les Oceania à la fin du mois prochain, il devrait avoir encore l’occasion d’augmenter ses performances. « J’espère atteindre les 47 ou 48 mètres d’ici Samoa. Mais je pense que ce ne sera pas suffisant pour une médaille. Il va y avoir une grosse concurrence. Mais je serai malgré tout aligné au concours du disque pour défendre mes chances. »

    Son apparition à Magenta samedi lui aura donc surtout servi à évaluer son niveau de forme. « Je suis pas trop mal au niveau technique, mais j’ai encore du travail au niveau physique. Voilà ce qui me reste à faire d’ici les Jeux du Pacifique. »

    Chez les filles, trois sélectionnées pour les Jeux étaient présentes. C’est Atana Takosi qui s’est imposée avec un jet à 40,56 m. Elle devance Lesly Filituulaga (36,95 m) et Linda Selui (34,89 m). À noter que Leina Durand poursuit sa progression, elle qui reprend la compétition après sa grossesse. Quatrième, elle a tiré à 29,61 m samedi.

     

    Delaunay-Belleville champion à la longueur

    Dans la nuit nouméenne vendredi soir, Marvin Delaunay-Belleville a remporté le titre de champion de Calédonie de saut en longueur. Avec une marque à 7,09 m, il devance Ruben Houmbouy (6,39 m) et Emmanuel Eatene (5,84 m). Un peu plus tard, le 100 m a été remporté par Ateliana Magoni (13’’69) chez les filles et par Ruben Houmbouy (11’’15) chez les garçons. Les championnats se sont terminés samedi par la victoire de Céline Hirzel en 5 000 m. Avec un chrono de 18’57’’83, elle devance Nathalie Schmitt (20’31’’97). 

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS