Sports
  • Au Haverst Centre, Anthony Fillet / anthony.fillet@lnc.nc | Crée le 11.07.2019 à 04h25 | Mis à jour le 11.07.2019 à 08h06
    Imprimer
    Solenn Danger, Fleur Dumortier, Fabianna Faehau et Lorie La. Photos A.F.
    TENNIS DE TABLE. Les tournois par équipes messieurs et dames, entamés lundi matin, se sont terminés hier soir par deux podiums pour la Calédonie.

    Les garçons en argent

    Laurent Sens (au fond) a livré un combat quasi héroïque face à Ocean Belrose. Photos A.F.

     

    Laurent Sens a gagné sa 20e médaille en sept Jeux du Pacifique, mais il n’avait pas le sourire hier soir en montant sur le podium. Pas plus que ses coéquipiers Arthur Mas, Ronan Aubry et Adrien Cerveaux. La défaite 3 matchs à 1 en finale contre Tahiti avait du mal à passer. Il n’y a pourtant pas de quoi rougir car comme le rappelait Arthur, 17 ans, « les Tahitiens ont deux joueurs qui viennent de Métropole, Ocean Belrose, classé dans les 500 premiers Français, et Kenji Hotan. Avec nos petits classements, on s'est bien battus. » Dans une ambiance survoltée comme celle d'hier, « ça se joue au mental », note Ronan, 16 ans, le seul à avoir ramené un point, 3 sets à 2 contre Kenji, 12-10 dans la dernière manche. « Ce sont mes premiers Jeux du Pacifique. Gagner une médaille, je suis content », positivait-il.

    Arthur lui aussi a joué un 5e set, perdu 11-6 face à Yvan Perromat. « Il y avait beaucoup de pression. J’ai bien servi mais en revers, je n’ai pas été assez costaud, pas assez solide et régulier alors que normalement c’est l’un de mes points forts… » Laurent Sens a perdu les deux autres rencontres, 3-1 contre Ocean au terme d’un duel de haute volée (13-15 dans la 2e manche, 12-14 dans la 4e), puis 3-0 devant Kenji. « Laurent a fait un super match », applaudit le président de la Ligue et chef de délégation, Patrick Gillmann. « Deux médailles en comptant celle des filles, c’est positif… Mais je suis quand même un peu déçu car je pense qu’il y avait une petite place pour aller chercher l’or. »

    Les filles en bronze

    Battues hier matin 3-0 en demi-finale contre les Vanuataises, futures gagnantes du tournoi, les Calédoniennes (Lorie La, Fabianna Faehau, Fleur Dumortier, Solenn Danger) ont arraché une médaille de bronze l’après-midi contre les Tahitiennes. « Fleur gagne deux matchs et Lorie un, précise la coach, Cathy Gauthier. C’est Fleur qui a fait le match décisif. Jouer sous pression, elle adore ça ! » Au final, comme pour les garçons, le bilan balance entre satisfaction et déception. « La médaille d'or, on ne pouvait pas, c’était vraiment trop difficile, les Vanuataises sont au-dessus, mais l’argent on aurait pu l’avoir, estime Cathy. Le match qu’on aurait dû gagner, c’est contre Fidji en poule. Comme ça on aurait joué Tahiti en demie et on aurait pu aller en finale contre le Vanuatu. »

    Pour les filles, comme pour les garçons, il y aura ces trois prochains jours des occasions de faire (encore) mieux avec les tournois en simples et doubles. Le handisport, avec Thierry Cibone, Avelino Monteiro et Véronique Lussiez, entre aussi en lice aujourd'hui, avec de sérieuses chances de médailles.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS