Sports
  • Au Gym 2 Faleata, Fabien Lefranc / fabien.lefranc@lnc.nc | Crée le 11.07.2019 à 04h25 | Mis à jour le 11.07.2019 à 08h08
    Imprimer
    Les Calédoniennes n’ont pas assez protégé leur raquette. Photo F.L.

    BASKET-BALL. Elles ne voulaient pas reproduire la déconvenue du premier match face aux Samoa (106-64). Pourtant, on a pu retrouver quelques similitudes dans le déroulé de la rencontre face à Fidji, hier. Mais pas sur les premières minutes où les Calédoniennes étaient bien décidées à offrir du répondant aux médaillées d’or des Jeux de 2015.

    Comme deux jours plus tôt, l’engagement atterrissait dans les bras adverses mais cette fois-ci, les Cagoues récupéraient la possession sur une bonne défense. Plus agressives et mobiles, celles qui évoluaient hier en blanc tenaient le score une bonne partie du premier quart-temps avant de prendre un premier coup de bambou derrière la tête. Trop maladroites en attaque - seulement 15 tirs convertis sur 49 tentatives, soit 30 % de réussite -, elles s’exposaient aux contres éclair des Fidjiennes, à coups de longues passes en profondeur.

    Des joueuses made in USA

    Et inexorablement, un premier écart se dessinait (10-18 à la fin du premier quart) puis se creusait au bout de quinze minutes de match (17-33) malgré un sursaut d’orgueil de Yolande Luepak à trois points et de Samantha Honda en contre. Bien plus précises (55 % d’adresse à 33 tirs sur 59), les Fidjiennes s’appuyaient sur leur capitaine Val Naimina (17 points inscrits, 9 passes décisives), qui évolue aux Etats-Unis, pour accentuer leur avance.

    Au final, la « team NCL » concède le même tarif que face aux Samoanes, avec plus de 40 points d’écart au tableau d’affichage (40-82). Il faudrait un exploit, pour qu’elle évite une nouvelle défaite et la dernière place de son groupe demain midi face à Cook, qui s’est incliné hier soir 67-71 face aux Samoa.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS