• | Crée le 04.04.2020 à 10h53 | Mis à jour le 04.04.2020 à 11h29
    Imprimer
    Photo A.T.

    Deux contrôles de tests de dépistage réalisés mercredi sur des prélèvements déjà analysés il y a une dizaine de jours ont produit des résultats inversés par rapport aux premiers résultats annoncés.

    Ainsi un patient d’abord testé négatif s’est avéré être infecté. Il s’agit du membre de la cellule de crise du gouvernement.

    Par ailleurs l’une des personnes considérées comme malades était en fait négative. Dans le jargon médical on parle de « faux positif ». Cette personne présentait des symptômes mais ne souffrait donc pas de la Covid-19.

    Par conséquent : le nombre de malades doit être revu à la baisse, passant de 18 à 17 cas avérés en Nouvelle-Calédonie. Dans l’attente, bien-sûr, de nouveaux résultats aujourd’hui.

    Une précision de 70 à 90%

    La nouvelle analyse des 90 tests réalisés le 21 mars, mettant en lumière ces deux cas inversés, démontre que ces tests de dépistage ne sont pas fiables à 100%.

    Ce samedi 4 avril, lors d’une conférence de presse au Medipôle, le Dr Thierry de Greslan a indiqué que « ces tests ont une précision de 70 à 90% selon le stade évolutif de la maladie ». Autrement dit, parmi les quelque 1700 personnes testées, il est possible qu’un ou plusieurs malades du coronavirus soient passés entre les mailles du filet.

    Pour autant le dépistage massif de toute personne présentant des symptômes n’est pas du tout remis en cause.

    Une enquête en cours

    Et le message est simple : « Si quelqu’un a été testé négatif et que les symptômes perdurent, évoluent ou s’aggravent, il faut demander à son médecin traitant de refaire un test », martèle le docteur Thierry de Greslan. Et ce, y compris pour les personnes éloignées des centres de prélèvement.

    Une enquête « la plus précise possible » est en cours pour tenter de mieux comprendre cette faille. En particulier pour le faux positif, qui est un cas de figure beaucoup plus rare à l’échelle de la planète, que les faux négatifs.

    Suivez toutes les informations en direct sur votre site lnc.nc

     

  • VOS RÉACTIONS