Grand Nouméa
  • Clémentine Guenot / clementine.guenot@lnc.nc | Crée le 17.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 17.06.2019 à 11h40
    Imprimer
    Une partie de l’équipe qui partira au Vanuatu ce mois-ci, ainsi que des bénévoles de l’association soutenue par le consul du Vanuatu en Nouvelle-Calédonie. Photo C.G.

    Onze personnes de l’association Solidarité Tanna et archipel du Vanuatu s’envoleront le 26 juin pour une quinzaine de jours. L’équipe est composée de deux médecins, deux dentistes, quatre infirmières, un intendant, un kinésithérapeute ainsi qu’un vétérinaire.

    Le but de l’association est d’apporter des soins dans les endroits et les tribus les plus reculés du Vanuatu. Samedi soir, pour financer une partie de cette mission d’envergure, les membres de l’association ont organisé une soirée au Nakamal 21, à la Vallée-du-Tir. Les 150 000 francs de bénéfices sont allés dans les caisses de Solidarité Tanna.

    Une autre vision des soins

    Hervé Lanthony, cancérologue, fera partie de la mission. Cela fait huit ans qu’il sillonne le Vanuatu dans ce cadre associatif. Il apprécie l’approche des populations face aux soins. « Les gens que nous rencontrons ne sont pas dans une hyperconsommation de soins, et l’envie de guérir est plus présente ». Autre point positif selon lui, « la reconnaissance vis-à-vis des soignants ».

    Les besoins les plus pressants, ce sont les soins dentaires, précise le médecin. L’équipe médicale réalise aussi beaucoup de suivis de patients ainsi que de la prévention auprès des populations. Une « action nécessaire qui complète toujours celle du gouvernement », souligne Serge Alain Mahe, consul du Vanuatu en Nouvelle-Calédonie, qui était présent samedi pour soutenir le projet.


    Savoir +

    Le contact Facebook de l’association : Association Solidarité Tanna

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS