Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 07.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 07.06.2019 à 04h25
    Imprimer
    Le haut-commissaire, Thierry Lataste, a remis, hier soir, à Frédéric Ohlen ( à gauche) les insignes d’officier des Arts et des Lettres. Photo DR

    Société. L’écrivain Frérédic Ohlen a reçu, hier soir, des mains du haut-commissaire, Thierry Lataste, les insignes d’officier dans l’ordre des Arts et des Lettres. Un ordre au sein duquel il avait été fait chevalier en 2009. Celui qui est aussi poète est un habitué des distinctions puisqu’il est, entre autres, chevalier des Palmes académiques pour « services exceptionnels rendus à l’Education nationale».

    C’est avec une grande humilité qu’il a reçu, hier soir, son nouvel insigne, soulignant que s’il l’acceptait, « c’est pour aussitôt le rendre à la Nouvelle-Calédonie, à cette île qui m’a, pendant si longtemps, nourri et inspiré. Qu’elle soit par devers moi, la seule détentrice et la seule honorée.» Rappelant avec malice que l’enfant qui voulait devenir vétérinaire en Afrique a pris une voie bien différente, il n’a pas manqué de rendre hommage à sa famille ainsi qu’à ses collègues enseignants auxquels il a rappelé porter « toute mon admiration»

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS